Scania


La société Scania AB a commencé son histoire en 1891. Le siège se trouve en Suède, à Södertälje, les fabriques sont diffusées en plusieurs pays: Suède, France, Pays-Bas, Argentine, Brésil, Pologne et Russie. La société garde toujours sa spécialisation en poids lourds, autocars, moteurs industriels et marins. De plus, on fait des châssis pour les autres constructeurs. Son propriétaire est le groupe Volkswagen AG (presque 70% des droits de vote), MAN (17%) et autres.

Historique

Le premier camion de Scania a été construit en 1902, à moteur à gazoline. Le manque de la demande n’a pas permis de la mettre en série. La société Scania Vabis a été organisée en 1911 par le regroupement de «Maskinfabriksaktiebolaget Scania» et «Vagnfabriksaktiebolaget» à Södertälje. En 1915 on a fabriqué 76 voitures, 74 poids lourds et 1 autocar pendant toute une année. Un tiers on a vendu à Russie. Quelques années plus tard, vers 1921 Scania s’est mis en collaboration avec la poste nationale en l’offrant des camionnettes et des bus.

En 1925 Scania Vabis présente la nouvelle génération des camions à cabine fermée et à moteur à quatre cylindres. L’équipe de constructeurs de haute qualification a permis d’entrer sur le marché de moteurs marins. En 1926 et en 1927, la société a construit des moteurs à quatre et à six cylindres avec la puissance de 60 et 100 C.V.

En 1932, le succès économique a permis à Scania Vabis de lancer sur le marché le premier autocar ou le conducteur et le moteur sont à l’intérieur, pareille aux autocars américains. La collaboration de la société avec les services publics de Stockholm a contribué au débit pérmanent et à l’expansion économique en 1930-1940. De plus, Scania Vabis était le fournisseur de véhicules spécialisés et militaires, de chars pour les forces armées suédoises. En résultat, en 1944, la société produit le premier camion de série. Il a été équipé de moteur diesel à quatre, six et huit cylindres, construit en 1936 et composé des blocs modulables. Cela a permis d’utiliser des composants standardisés. En 1954 le camion «le Régent» est devenu le modèle très populaire parmi les transporteurs. En 1969, après quelques années des études, on a produit le nouveau moteur DS 14, avec la puissance 360 C.V. et 14 litres cylindrée. En 1960 la société a construit les usines au Brésil et aux Pays-Bas. De plus, elle achète des fabriques de la production des composants en Suède.

Ce développement a permis de produire le nouveau camion LB141 avec le moteur à huit cylindres en V et en 375 C.V. Les testes des véhicules avec de nouveaux moteurs a introduit sur le marché des modèles modernisés.

En 1980, on a organisé la production modulaire des camions ce qui a baissé les coûts de production et a permis de construire les modèles d’après les demandes.

Dès 1980 l’extérieure des véhicules moderne se forme. On a commencé de produire les camions avec le poids totale de 16 à 36 tons. La troisième gamme apparaît sur le marché.

Sauf les véhicules routiers, Scania produit des engins de chantier. La société s’est spécialisée en production des composants: moteurs, cabines, arrière-trains, propulsions.

Vers le XXI siècle, Scania se spécialise en production de moteurs puissants et de véhicules populaires, surtout de modèles T et R. La construction de moteurs de haute qualité est devenue son trait caractéristique. Avec l’entreprise américaine Cummins, Scania fabrique le système d’injection à extra haute pression (XPI). Cela a permis de lancer sur le marché les moteurs V8 avec la puissance 620 C.V. et en 2010 le moteur le plus puissant à 730 C.V. Le modèle Scania R 730 est devenu le camion long courrier le plus puissant dans le monde.

Gammes

Pour le moment, la société propose les camions de trois gammes: P, G et R.


Scania R

Scania R
Scania R

La série R est le poids lourd long courrier. Les camions sont équipés de moteur Euro 6 V8 à neuf, treize et seize litres cylindrée de 250 à 580 C.V. On équipe les camions de systèmes Ad Bluе pour neutraliser des gaz d’échappement. Les camions se distinguent par les systèmes de la sécurité active et passive, tels que Système d’assistance conducteur, Scania Active Prediction, aide au freinage d’urgence, le système de suivi de voie (Lane Departure Warning), le régulateur de vitesse adaptatif (Adaptive Cruise Control), des caméras de vue avant. On fixe cet équipement dans les véhicules de gamme R et dans les véhicules de gamme G en option.


Scania G

Scania G
Scania G

La série G est déstinée au transport national long courrier, à la distribution et à tous les types de construction. Les modèle modifiés sont équipés de trois cabines couchette, une cabine intermédiaire et une cabine courte. La puissance de moteurs de série G est jusqu’à 490 C.V.


Scania P

Scania P
Scania P

La série P est déstinée à la distribution régionale et locale, et à la construction. Les camions sont manœuvriers et ils ont des moteurs économiques à 450 C.V. Il y a cinq types de cabines: de cabine couchette à la cabine courte.

Le caractéristique des véhicules est le système Opticruise Scania, qui fixe le travail de boîte de vitesse, de moteur et de la suspension dans les conditions routiers difficiles: pendant le démarrage en côte, le grand chargement et d’autres.


Autocars Scania

Scania Citywide
Scania Citywide
Scania OmniCity
Scania OmniCity
Scania OmniLink
Scania OmniLink

La société Scania produit deux types d’autocars: urbains et interurbains. Les bus urbains se caractérisent par la maniabilité, l’économie et l’utilisation d’innovations écologiques. Ils sont équipés de châssis renforcés. Ce sont des gammes Citywide, OmniCity, OmniLink.

Scania OmniExpress
Scania OmniExpress
Scania Higer A98
Scania Higer A98
Scania Touring
Scania Touring
Scania Irizar Century
Scania Irizar Century

Les bus interurbains Scania OmniExpress, Higer, Touring, Irizar correspondent aux exigences écologiques. Les bus Scania ont une caractéristique en apparence: si on regarde le véhicule de face, il semble sourire. C’est une chose typique pour les bus Scania.

Il faut noter le composant écologique de constructeur suédois. Dès 1980, Scania s’est occupé de cette question, en construisant des moteurs en biocarburant: biodiesel (de colza), gaz naturel et biogaz.

Commentaires